les autres techniques de traitement

Une fois le risque identifié et quantifié, encore faut-il pouvoir s'en affranchir. De nombreuses technique de traitement de l'air ont été testée et peuvent se diviser en trois catégories : les techniques préventives, de piégeage, ou d'oxydation.

Les techniques préventives visent à limiter l'emploi de matériaux émetteur de polluant gazeux, mais notre mode de vie ne permet pas toujours de les appliquer. Les techniques de piégeages sont très vite limitées par les problèmes de maintenance.

Les techniques de piégeages consistent à détruire les molécules polluantes pour les convertir en composés inoffensifs.

L'efficacité de ces techniques est caractérisée par deux paramètres essentiels : le taux de conversion des polluants, et l'innocuité des produits de conversion. Ces deux objectifs doivent être atteints tout en maintenant un coût énergétique minimal sous peine de ne pas être viable ni d'un point de vue économique, ni d'un point de vue environnemental. Le défi du traitement de l'air consiste donc à détruire des molécules en très faible concentration, en dépensant un minimum d'énergie.

L'association d'un plasma froid et d'un matériau catalytique est à ce jour la méthode la plus intéressante parce qu'elle allie l'efficacité énergétique d'une source plasma et la sélectivité chimique d'un catalyseur.